top of page

Personnes diabétiques : quelle littératie du fonctionnement du système de santé ? Résultats [...]

Nicolas NAIDITCH, Ben BRAITHWAITE, Coline HEHN, Coline PASCAL, Manon SOGGIU, Hervé SERVY et Jean-François THÉBAUT. Congrès SFD 2023, CA_053.


Introduction: La réduction des inégalités sociales de santé est un point central de la Stratégie nationale de Santé 2018-2022 dont une problématique fondamentale, la littératie en santé, est adressable par une information accessible et adaptée aux besoins de la population. Le Diabète LAB de la Fédération Française des Diabétiques a donc réalisé une étude à double objectif : décrire les savoirs des personnes diabétiques et fournir des informations utiles sur comment sont développés, évalués puis commercialisés les produits de santé en France.


Méthode: Un questionnaire interactif a été diffusé en ligne du 11/07/2022 au 11/10/2022, combinant i) une évaluation des connaissances des répondants dans 3 domaines : la recherche, les dispositifs médicaux et les médicaments ii) une infographie à fin éducative après chaque question et iii) un retour immédiat au répondant sur le pourcentage de répondants ayant répondu la même chose qu’eux. Les répondants estimaient leur niveau de connaissance avant et après chaque section (échelle 0-10).


Résultats: Parmi les 1731 répondants, 1311 étaient analysables: adultes résidant en France atteints de DT1 (42,9%) ou DT2 (57,1%). L’âge moyen était de 62,5±12,5 ans, 54,0% étaient des femmes, 50,0% avaient fait des études post-bac et 54,2% étaient d’une catégorie socio-professionnelle supérieure. Avant d'avoir répondu, le niveau de connaissance estimé par les répondants était de 3,5±2,5 ; 3,3±2,4 ; 3,7±2,2 au sujet de la recherche, des dispositifs médicaux et des médicaments respectivement, contre 5,4±2,4 ; 5,3±2,3 ; 5,6±2,2 après. Le taux de bonnes réponses était de 47,3±14,0% ; 58,0±13,5% ; 62,6±12,2% pour ces mêmes domaines respectivement.


Conclusion: Les répondants sous-estimaient leur niveau de connaissance eu égard au taux de bonnes réponses fournies. L’adjonction de fonctions interactives a contribué à motiver les répondants et accroître leurs connaissances. Des études complémentaires comparant les performances de recrutement d’un tel questionnaire interactif versus un questionnaire passif seront nécessaires.


(Poster) Nicolas NAIDITCH, Ben BRAITHWAITE, Coline HEHN, Coline PASCAL, Manon SOGGIU, Hervé SERVY et Jean-François THÉBAUT. Personnes diabétiques: quelle littératie du fonctionnement du système de santé ? Résultats d'une enquête et expérimentation d’un dispositif interactif d’information. Société Francophone du Diabète. 2023.

Kommentare


bottom of page