top of page

L’expérience en vie réelle d’utilisateurs français de pompes à insuline sans tubulure, avec tubulure et les boucles fermées hybrides

Riveline JP, Beltrand J, Benhamou PY et al. L’expérience en vie réelle d’utilisateurs français de pompes à insuline sans tubulure, avec tubulure et les boucles fermées hybrides. Communication Oral. Congrès SFD 2024.


Contexte : Alors que l'expérience des patients avec leur dispositif d’administration d'insuline (DAI) est fréquemment rapportée dans les études clinique, il existe peu de données en vie réelle.


Méthodes : Nous avons réalisé une enquête transversale auprès de patients français diabétiques traités par pompe à insuline à tubulure (PT) ou sans tubulure (PST) (seulement des pompes Omnipod® étaient utilisées), par système en boucle fermée hybride (BFH, uniquement pompes à tubulure) ou par injections quotidiennes multiples (IQM) depuis au moins 3 mois. Le questionnaire, diffusé du 04/05/2023 au 16/05/2023 aux abonnés de l'association "Aide aux Jeunes Diabétiques" et sur la plateforme MyDiabby, comportait les dimensions “satisfaction” et “interférence” de l'IDSRQ [2], et des questions ad hoc.


Résultats : Parmi les 1023 répondants, 896 étaient analysables (552 enfants [âge=10,7±3,8 ans, 46,9% de femmes, tous de type 1] et 344 adultes [âge=43,1±19,3 ans, 61,9% de femmes, 87,2% de type 1]), dont 272 (30,4%) utilisaient une PST, 215 (24,0%) une PT, 208 (23,2%) une BFH et 201 (22,4%) des IQM.


Le score de satisfaction IDSRQ (échelle [0-pire; 100-meilleure]) de chaque groupe était élevé (BFH=70,9±17,7 ; PST=66,6±19, 1 ; PT=64,1±21,6 ; IQM=53,1±23,0). La satisfaction était liée au type de DAI (p<0,001 ; ANOVA). Les patients étaient plus souvent satisfaits (score ≥ 66,6) avec une BFH qu’avec une PST (53,7% vs 64,7% ; p<0,001 ; Chi2) et ces-derniers l’étaient plus souvent que les utilisateurs de PT (53,7% vs 46,7% ; p=0.021 ; Chi2).


Le score d'interférence IDSRQ (échelle [0-meilleure; 100-pire]) de chaque groupe était faible (PST=31,1±24,8; BFH=37.0±25.5; PT=38,6±26,0; IMQ=42,2±24,3). Le niveau d’interférence était lié au type de DAI (p<0,001 ; ANOVA). Les PST interféraient moins souvent (score > 33.3) dans le quotidien des patients que les BFH, PT ou IQM : 42,3% vs 49,3% (p=0,021 ; Chi2), 55,6% (p<0,001 ; Chi2) et 63,7% (p<0,001 ; Chi2), respectivement.


A noter que 84,6% des utilisateurs de PST choisiraient une BFH sans tubulure pour leur BFH idéale, presque deux fois plus souvent que les utilisateurs de PT (43,3%, p<0,001).


Conclusion : Cette étude a démontré une nette préférence pour les PST en raison de leur moindre interférence avec les activités quotidiennes, avantage que les utilisateurs aimeraient conserver dans une potentielle BFH ; et rappelle l’importance d’intégrer la facilité d’utilisation et la commodité dans la décision partagée du DAI.


(Communication Oral) Riveline JP, Beltrand J, Benhamou PY, Choleau C, Braithwaite B, Bonin A. L’expérience en vie réelle d’utilisateurs français de pompes à insuline sans tubulure, avec tubulure et les boucles fermées hybrides. Communication Orale. Congrès SFD 2024.


Opmerkingen


bottom of page