top of page

Prévalence élevée de fractures et de troubles musculosquelettiques (TMS) dans le diabète [...]

Sylvie PICARD, Gloria AGUAYO, Dimitar VASILEVSKI, Jean-Pierre RIVELINE, Emmanuel COSSON et Guy FAGHERAZZI. Congrès SFD 2023, CO_038 (2023)


Introduction : Il est rapporté dans le diabète de type 1 (DT1) un sur-risque de fractures et de troubles musculosquelettiques (TMS) des membres supérieurs (TMS+) de type rétractile (capsulite rétractile de l'épaule, maladie de Dupuytren) ou tendinite ou de type compressif (TMS-C) (compression tendineuse ou nerveuse pouvant toucher les 4 membres). Les TMS seraient par ailleurs associés à une prévalence plus importante de rétinopathie diabétique et à un risque cardiovasculaire plus élevé.


Méthodes : La prévalence d’antécédents personnels de fractures « de fatigue » ou ostéoporotiques (FROP), de TMS+ et de TMS-C et leurs caractéristiques associées ont été évaluées chez les premiers participants de la cohorte SFDT1.


Résultats : Nous avons étudié 1018 participants (56%H, 44%F), d’âge moyen 39,9±14,6 ans, durée du DT1 22,7±14,2 ans, IMC 25,8±4,8 kg/m2, rétinopathie diabétique (RD) 22%, maladie cardiovasculaire (MCV) 8,2%. Parmi eux, 89% utilisaient une mesure du glucose en continu. Au moins un des trois événements d’intérêt était noté chez 35,4% des participants :

  • FROP : 7,9% (51% F, 44,8±15,8 ans, DT1 29,0±15,1 ans, IMC 25,8±5,1 kg/m2, RD 36%, MCV 16%)

  • TMS+ : 25,4% (48% F, 46,9±13,3 ans, DT1 29,9±13,4 ans, IMC 26,5±4,7 kg/m2, RD 34%, MCV 13%)

  • TMS-C : 16,0% (53% F, 46,0±13,4 ans, DT1 29,4±13,5 ans, IMC 26,7±4,9 kg/m2, RD 36%, MCV 13%)

Les données de mesure du glucose en continu n'étaient pas associées à ces pathologies.


Conclusion : Nos données confirment une prévalence élevée de FROP ou TMS à l’inclusion dans la cohorte SFDT1, conformément à la littérature. Outre l’altération de la qualité de vie, ces pathologies peuvent gêner les gestes techniques nécessaires à la gestion du DT1. Leurs déterminants seront détaillés ultérieurement.



(Communication Orale) Sylvie PICARD,Gloria AGUAYO,Dimitar VASILEVSKI,Jean-Pierre RIVELINE, Emmanuel COSSON et Guy FAGHERAZZI, pour le groupe SFDT1. Prévalence élevée de fractures et de troubles musculosquelettiques (TMS) dans le diabète de type 1: résultats de la cohorte SFDT1. Société Francophone du Diabète. 2023.

Bình luận


bottom of page