top of page

Risque cardio-vasculaire des personnes vivant avec un diabète de type 1 en situation d’obésité : données de la cohorte SFDT1

Salle L, Julla JB, Aguayo G, et al. Communication Orale. Congrès SFD. 2024.


Objectifs Les personnes vivant avec un diabète de type 1 (DT1) sont confrontés à l’augmentation de la prévalence de l’obésité. L’objectif de l’étude est de comparer leur risque cardiovasculaire (CV) selon les classes d’indice de masse corporelle (IMC).


Matériels et Méthodes : SFDT1 est une cohorte multicentrique. Les participants avec DT1 étaient catégorisés selon leur IMC : <18.5, 18.5-<25, 25-<30 et ≥30 kg/m2. Les comparaisons des variables ont été réalisées grâce à un test de Chi2 ou de Kruskall-Wallis. Des modèles de corrélation de Spearman et de régression logistique ont ensuite été réalisés.

Résultats : L’étude a inclus 1724 sujets, dont 140 (8%) avaient un antécédent de maladie cardiovasculaire (MCV). L’IMC médian était de 24,9kg/m2 (22,6-28,5), 843 (48,9%) étaient en surpoids ou obésité. Entre les individus de poids normal et en obésité, la proportion d’hypertension artérielle et de dyslipidémie augmentait significativement alors que celle du tabagisme diminuait. 75% des participants de poids normal et 82% avec obésité avaient une HBA1C≥6,9%. Chez les individus indemnes de MCV, le risque à 5 et 10 ans prédit par le score Steno Type 1 Engine Risk augmentait respectivement de 2,1 à 3,7% et de 4,2 à 7,2% entre les sujets de poids normal et en obésité. Le score à 5 et 10 ans était corrélé avec l’IMC (p<0,001), le score à 10 ans avec le rapport Tour de taille/Taille (r=0,325, p<0,001). En analyse multivariée, après ajustement sur l’âge, sexe et durée du diabète, l’IMC (OR=1,044, IC95% : 1,004-1,084) était significativement associé avec la MCV. Le surpoids et l’obésité étaient significativement associés à la rétinopathie mais pas à la néphropathie diabétique.


Conclusion : Chez les individus vivant avec un DT1, le surpoids et l’obésité sont associés à davantage de MCV, à un risque accru de survenue d’un évènement CV et une plus grande prévalence de rétinopathie.



(Communication Orale) Salle L, Julla JB, Aguayo G, et al. Risque cardio-vasculaire des personnes vivant avec un diabète de type 1 en situation d’obésité : données de la cohorte SFDT. Communication Orale. CO_004. Congrès SFD. 2024.

Comentarios


bottom of page