Succès du symposium "Intelligence artificielle : l'avenir de la rhumatologie ?"

Le récent symposium sur l'intelligence artificielle (IA) et la rhumatologie, organisé par Sanoïa et Bristol-Meyers Squibb, a attiré plus de 500 rhumatologues, lundi 9 décembre !


Ce symposium, qui a remporté un vif succès, a rassemblé quatre experts dans leurs domaines de travail respectifs ainsi que quatre jeunes rhumatologues, à l'occasion du 32e congrès français de rhumatologie, qui ont discuté de l'importance croissante de l'IA pour les applications en rhumatologie, y compris les applications d'essais cliniques.



Le Pr Jacques Morel a commencé par interviewer Hervé Servy, fondateur de Sanoïa. Chez Sanoïa, nous utilisons l'IA dans plusieurs projets d'essais cliniques pour nos clients, notamment pour l'analyse d'énormes ensembles de données provenant d'objets connectés (ex : ActConnect).


Dans la deuxième partie, le Dr Jean-Hugues Salmon et le professeur Hubert Marotte ont discuté du rôle de l'IA lorsqu'il s'agit de prédire l'évolution des rhumatismes inflammatoires chroniques, en prenant comme exemple le projet SMAR2T : ce projet de recherche dans lequel Sanoïa est impliqué tente d'établir un modèle permettant de prédire la réponse biologique en fonction de l'activité physique suivie par l'IoT et des résultats rapportés par les patients.


Ce projet a été suivi par "Comment prédire le risque de rejet de la greffe dans le cas de transplantations rénales utilisant l'IA" ? Lors d'une discussion avec le Dr Anna Moltó, le professeur Alexandre Loupy a répondu à cette question en présentant les possibilités offertes par l'outil iBox et sa force dans la validation rétrospective des essais cliniques.


Enfin, le Dr Aurelie Najm et le Lieutenant-Colonel David Pappalardo ont discuté de la manière dont les applications militaires actuelles de l'IA servent de source d'inspiration aux rhumatologues.


Sanoïa tient à remercier tous les visiteurs et les intervenants qui ont contribué au succès de ce symposium !


Successful symposium "Artificial Intelligence: the future of rheumatology?"


The recent symposium on artificial intelligence (AI) and rheumatology, organized by Sanoïa and Bristol-Meyers Squibb, attracted more than 500 rheumatologists, Monday, December 9! This successful symposium brought together four experts in their respective fields of work as well as four young rheumatologists, on the occasion of the 32th French Congress on Rheumatology, who discussed the growing importance of AI for applications in rheumatology including clinical trial applications. It started off by Pr Jacques Morel interviewing Hervé Servy, founder of Sanoïa. We at Sanoïa use AI in several clinical trial projects for our clients, especially when analyzing huge data sets coming from connected objects (eg: ActConnect). In the second part, Dr Jean-Hugues Salmon and Prof Hubert Marotte discussed the role of AI when it comes to predicting the evolution of chronic inflammatory rheumatism, using the SMAR2T project as a leading example: this research project in which Sanoïa is involved tries to establish a model allowing to predict the biologic response based on physical activity monitored by IoT and patient reported outcomes. This was followed by “How to predict the risk of transplant rejection in the case of kidney transplantations using AI”? In a discussion with Dr Anna Moltó, Prof Alexandre Loupy answered this question presenting the opportunities behind the tool iBox and its strength in retrospective clinical trial validation. Finally, in which way current military applications of AI serve as a source of inspiration for rheumatologists was discussed between Dr Aurelie Najm and Lieutenant-Colonel David Pappalardo. Sanoïa would like to thank all visitors and speakers who have contributed to the success of this symposium!